regard regard

Créations 2002

Lorsque deux individus se rencontrent, la première approche, le premier lien est c elui du regard.  Le métissage, c’est la rencontre de peuples visuellement différents. 

Une distance s’installe à travers la perception visuelle des différences, alors que s’ils fermaient les yeux et regardaient avec leur cœur, ils se rendraient compte qu’au delà des apparences, ils ne sont pas si différents. 


Il existe un langage universel : celui du corps. Tous les peuples dansent. Chacun à leur manière. Mais si les formes de la danse diffèrent, l’énergie du mouvement reste la même partout et de tous les temps : profondément humaine.


Alors au fil du spectacle se tisse un dialogue entre ces êtres qui s’entre-déchirent pour leurs différences -différence d’origine ethnique ou sociale, différence de sexe, de point de vue, différence tout court- mais qui pourtant respirent tous le même air…

Finalement, ces différences font qu’ils se ressemblent ; et de la diversité se dégage une unité particulière : la Vie. « Chacun a une histoire dans son cœur… » C’est ainsi que la danse permet aussi de voir que, comme le disait Antoine de Saint-Exupéry, «Si tu ne me ressembles pas, frère, loin de me léser, tu m’augmentes ». 

pict
video